• Partager

Com'Ent

Découvrez la revue Com’Ent, entièrement repensée pour pour donner à réflechir sur les évolutions et tendances actuelles de la communication.

Découvrez l'intégralité de ce numéro

Le mot de la rédaction

Le communicant, nouvel aiguilleur des hubs conversationnels ?

Petit, j’adorais les aéroports, et notamment ces personnes sur le tarmac qui faisaient de grands signes de bras pour diriger les avions. Mes yeux d’enfants me laissaient à penser que ces hommes avaient tout pouvoir, ordonnant aux uns de décoller, aux autres d’atterrir, aux passagers d’embarquer… Ils étaient les maîtres du hub.

Je me demande si je n’ai pas conservé cette image pour choisir et exercer désormais mon métier de communicant…

En effet, les communicants ne sont-ils pas en train de devenir avant tout des « aiguilleurs de hubs conversationnels » ?

Car, pour rebondir sur le titre du dossier de Com’Ent « (SUPER)FLUX », avec le digital, l’information s’est démocratisée. Le citoyen, l’actionnaire, le syndicaliste, le client… sont devenus les premiers producteurs de contenus. Comme dans un aéroport, il y a les flux entrants, les flux sortants, et au milieu de ce brouhaha, les échanges, le dialogue, la conversation. Pour reprendre l’interview de Francis Pisani diffusée dans ce numéro : « On est passé du « one to many » au « many to many ». Désormais, tout le monde peut émettre et tout le monde peut recevoir, et il va nous falloir 100 ans pour en comprendre les impacts ».

Ce changement révolutionne la façon de communiquer. L’enjeu est désormais de s’insérer dans les flux, sans vouloir (pouvoir ?) les contrôler.

Sur le temps court, le communicant devient un « expert de la matière », capable de réagir dans l’instant pour apporter explications et informations avec authenticité, pédagogie et utilité.

Sur le temps long, il permet une prise de recul. Il donne des clés, il ouvre les portes de l’entreprise, il met en relation les groupes de discussion avec les parties prenantes afin d’apporter des éclairages complémentaires et mieux comprendre l’information « brute ».

Face aux flux qui explosent, il faut reconnaître aux communicants une certaine capacité d’adaptation, celle qui consiste à opter pour le « lâcher prise », une acceptation du non-contrôle permanent, la capacité à entrer en logique conversationnelle, à accepter la critique ou la « remarque constructive », qui permet à l’entreprise d’avancer. En un mot, d’accepter ces nouvelles règles du jeu.

La « donnée conversationnelle » est également une pépite pour le communicant. En écoutant bien ses publics, en analysant la data disponible, en ayant la capacité à synthétiser et à retenir l’essentiel, le communicant devient le « traducteur » des mondes extérieurs vis-à-vis de sa direction générale. Il se positionne en apporteur d’éclairages pour les directions marketing, RH, RSE ou Qualité…

En devenant un « aiguilleur des informations », le communicant crée de la valeur pour sa fonction et assoit sa légitimité au sein des organisations. 

 

Jean-Luc Letouzé
Président de Communication & Entreprise

Sommaire

Vibrations

p.10 • Feedback
p.16 • 6 Personnalités à suivre de près?
p.18 • Fanette Mellier, le chic des mots

Exploration

p.20 • (Super)Flux?
p.22 • Relier plutôt que relayer
p.24 • "Many to many" : comment la multitude s'empare des flux ?
p.26 • "Slowdown" : ralentir pour commencer à vivre ?
p.28 • Le communicant à l'épreuve des flux
p.30 •  Réseaux sociaux : la guerre des flux est déclarée

Transformations

p.34 • Tendance "Pastel Grunge" : quand les contraires s'attirent ?
p.40 • La démesure de la mesure
p.42 • NEW JOB : Chief Happiness Officer ?
p.44 • Le temps du droit ou l'éloge de la lenteur
p.46 • La rumeur 3.0
p.48 • Les ambassadeurs comme en 14 !

Haut de page

Vous souhaitez recevoir Com’Ent ?

Hors-série spécial Grands Prix

Découvrez également en supplément de ce numéro de Com'Ent, le hors-série consacré au palmarès des Grands Prix 2013 !

Les derniers numéros

Mars 2014

Novembre 2013

Consultez les archives du magazine Com’Ent