• Partager

Pinterest : un réseau social (pas seulement) visuel

26/04/12

S’il y a un réseau social qui fait parler de lui depuis le début de l’année, c’est Pinterest. De nombreuses marques se sont déjà laissées séduire par cette interface 100% visuelle… mais pas seulement. Pour quelles autres raisons, alors, font-elle le choix de ce nouveau réseau social ? Le point avec Caroline Bache, Consultante marketing chez Fullsix, agence à l’origine du dispositif Pinterest pour Monoprix.

Un réseau social d’images simple et smart

Les chiffres annoncent la couleur : Pinterest, c’est 11 millions d’utilisateurs et une progression de 4000% en six mois. Il ne fait aucun doute que ce nouveau réseau social offre de fortes potentialités virales. Mais qu’est-ce donc que Pinterest ? C’est un « site de partage de photos qui ressemble à un panneau d’affichage », selon la définition de Emmanuel Vivier et Jean-Noël Chaintreuil, experts en digital 2.0.

Plusieurs marques s’y intéressent de près et ont déjà intégré l’outil dans leur stratégie digitale. C’est le cas de L’Oréal Paris, Galeries Lafayette, Cammas (pour Groupama) ou, en mars dernier, Monoprix. « Pinterest permet de diffuser des contenus en phase avec l'esprit et la tonalité d'une marque de façon extrêmement simple : c'est un système de pins et de re-pins fortement inspiré de Twitter mais appliqué aux images et aux vidéos. Son interface présente les produits et contenus de marques ou de particuliers sous forme de boards dans un environnement valorisant », analyse Caroline Bache. On annonce que 80% des pins sont re-pinés !

Pour pouvoir profiter de Pinterest, pas besoin d’être ami avec un autre membre du cercle. Beaucoup plus anonyme que d’autres réseaux sociaux, donc. Et en plus, l’interface se veut élégante, souple et forcément très… visuelle. Avec cette nouvelle plateforme, la forme rejoint le fond puisque les contenus diffusés se déclinent autour du life style (mode, décoration, beauté…). L’interface représente en elle-même un « style de vie ».

Un réseau social pour « se faire voir »… et bien !

Mais attention : la réflexion autour d’un dispositif Pinterest va bien au-delà de la seule élégance. Il ne suffit pas de piner quelques « jolies » photos sur son board pour se faire voir. Les fonctionnalités de Pinterest se rapprochent en effet plus d’un moteur de recherche que d’un réseau social. Il est capital de bien tagguer son produit et sa marque. Si certaines d'entre elles choisissent ce réseau social, c’est non seulement pour partager leurs coups de cœur (via les images, donc), mais également pour booster leur présence digitale (via l’éditorial, cette fois). 

« Pinterest offre aux marques un moyen complémentaire permettant d’augmenter leur visibilité : épingler, partager et commenter sur cette plateforme permet d’optimiser leur référencement  SEO (Search Engine Optimization) et d’augmenter le trafic vers leur site », poursuit Caroline Bache. Le référencement prend un place telle au sein de la plateforme qu’on lui attribue depuis peu une dénomination spécifique : le PIO (Pinterest Image Optimization). Ou comment devenir plus visible par l’image… via les mots !

 

Zoom sur la stratégie « test & learn » de Monoprix 

?Pour développer le dispositif Monoprix, les équipes de Fullsix ont au préalable défini les thématiques qu’affectionnent les clients Monoprix. Elles ont également sélectionné des contenus pertinents. L'idée étant de ne pas dupliquer le catalogue mais de partager les coup de cœurs ou inspirations de la marque. 

Elles ont également mis en place une première mécanique de jeu concours très simple afin d’augmenter le recrutement sur la page. Le principe était d’inviter les followers à commenter la photo d'un article cachée dans un board de la page Monoprix en les guidant grâce à des indices dévoilés sur Facebook et Twitter. La  finalité étant de 100€ de bons d'achat suite à un tirage au sort. Le jeu a duré une semaine et a permis à Monoprix de recruter plus de 250 followers.

Dans un second temps, les équipes de Fullsix vont poursuivre la mise en place d'opérations simples de visibilité afin d’augmenter le recrutement, via des jeux éditoriaux relayés sur les autres réseaux sociaux. Puis, une fois le recrutement en place, la marque proposera à ses followers des mécaniques de jeux plus engageantes, afin de développer la relation. 

retour vers Webz'in

comments powered by Disqus

Haut de page